Menu Accueil
BIO

I am text block. Click edit button to change this text.

Les origines…

En l’an 2000, alors que la vie sur Terre bat  son plein, et que le bug informatique annoncé par les mauvais blagueurs  n’a pas eu lieu, Sébastien Burkat, guitariste, chanteur et fondateur du groupe, croise la route de Jérôme Huber, bassiste de son état.  D’autres musiciens de passage viennent renforcer le groupe Dresk, et les concerts se multiplient.
En 2007, le groupe cherche son nouveau batteur. C’est alors la rencontre entre Sébastien et Rémy Picchiarelli, batteur, avec déjà plusieurs groupes à son actif et plus de quinze années d’expérience musicale.

Sébastien : « je voulais un batteur extraterrestre… Je me suis donc rendu seul à Roswell, et je suis revenu avec Rémy ».
Jérôme :  » Non non non tout ça n’existe pas, c’est juste une vision diabolique » (cf refrain du titre Roswell, que le groupe compose en 2007. NDLR).
Rémy : « Bon les gars, si on arrêtait les plaisanteries à propos des aliens… »

Bref… Rémy arrive en avril 2007, avec ses breaks et son jeu aérien, pour renforcer la dynamique du groupe.
Septembre 2007: l’album 10 titres « Tableau de Maître » voit le jour et propulse le groupe sur le devant des plus belles scènes musicales.

[quote style= »2″] « Un verre de sky à la main, allongée dans mon transat sur ma terrasse en marbre, Dresk à fond dans les oreilles… et je frôle l’orgasme »

MARGARET THATCHER [/quote]

Mais en avril 2008, Kévin, deuxième guitariste du groupe, annonce son départ. Et Seb se coupe les cheveux. Kévin est immédiatement remplacé par Pascal Audia et son accordéon magique au son chaleureux.
Sébastien : « Nous voulions de la nouveauté, quelque chose qui pouvait apporter de la chaleur et se marier avec notre musique rock. Je voulais Yvette Horner, j’ai trouvé Pascal ».

Immédiatement le groupe se remet au travail, car il faut retoucher les morceaux en y intégrant les parties d’accordéon, et composer les nouvelles chansons.
Pas de répit pour Dresk.
C’est ainsi que le groupe arpente les scènes musicales, armé d’un rock festif aux mélodies joyeuses, aux paroles décapentes, en entraînant le public dans des délires scéniques.

[quote style= »2″] « Les Dresk ? Connais pas … »

EVE ANGELI[/quote] [quote style= »2″] « Ce sont des défenseurs des droits des animaux ? »

BRIGITTE BARDOT[/quote]

[quote style= »2″] « Ce groupe est extraordinaire! Je les confonds souvent avec les Bee Gees, mais c’est ma femme qui me corrige chaque fois que nous écoutons Dresk »

COLOMBO[/quote]

Reconnu pour sa mise en scène, sa qualité musicale et son jeu festif avec le public, Dresk enchaîne depuis sa naissance une multitude de concerts. En 2009, la sortie du CD maxi 4 titres tout simplement intitulé « Dresk », leur permet l’accès à de nombreux festivals, de très belles premières parties ainsi que des interviews radio, ce qui les propulse encore plus haut.
La voix est posée, les paroles claires et explicites, les propos interloquants et la musique recherchée, engagée, enragée. En 2013, le groupe enregistre un nouvel album (douze titres) intitulé « On n’est pas des marionnettes ». La sortie est prévue pour septembre 2013.

Les notes saturées de la guitare électrique, mêlées au son ennivrant de l’accordéon, instrument peu commun dans le monde du rock, donnent à Dresk son côté festif et nous font voyager au travers de tout un univers musical qui leur est propre.
Le groupe Dresk est une des formations les plus scéniques de Lorraine ; il distille sa bonne humeur, sa joie musicale pour le plus grand plaisir du public.

A vous maintenant de surfer sur la vague Dresk et de partager avec eux le Rock’N Teuf…